Compte rendu Nogaro

Publié le par Pierrot Lerat Vanstaen

Jeudi 24 Mars, quelques jours après les 24 heures du Mans, je retrouvais mon équipe, le team Plein Gaz / JP motos.

Nous prendrons dans l'après midi la route pour Nogaro ou se déroulera la seconde épreuve du FSBK.
Arrivés dans la nuit, nous ne pourrons rentrer que le lendemain matin sur le paddock.
Installation rapide et nous voici en piste pour la première séance d'essais libre.
Pourtant comme au Mans, je rentre dès les premiers tours.
Cette fois, pas de problème d'embrayage, mais d'alignement des roues.

Parqués ou nous sommes, la séance est perdue.
Apparemment, lors du chargement pour un voyage entre la concession et H'Elit Moto, les tubes de fourche ont tournées dans les tés, et du coup, les 2 roues n'étaient plus en ligne.
Comme ci nous avions trop de séance d'essais pour se permettre d'en perdre une.

Début d'après midi. Nous voici en piste pour ce qui sera notre unique séance d'essais.
Pas difficile dès les premiers tours de voir que le châssis n'est pas du tout au point.
Plutôt normal puisque la moto n'a jusqu'aujourd'hui jamais roulé sur le sec dans cette configuration avec les pneumatiques Dunlop.
Entrées, sorties, je ne reste que peu de tours en piste pour effectuer un maximum de tests. On cherche une base de réglages puisque nous partons vraiment de zéro.
Nous ne perdons pas le moral. Demain les qualifs.

Nous y voici samedi matin. Pour les autres concurrents il s'agit de faire claquer les chronos.
Pour nous, d'une seconde séance d'essais.
Et ça paye, le châssis évolue et nos chronos avec.
Nous sommes pourtant encore à 5 secondes des meilleurs.

En seconde manche, on peut se concentrer sur l'amelioration de nos chronos.
Pas de pneus tendres et encore moins de pneus qualifs, nous restons en pneus types course pour ne pas perdre de temps pendant la séance.
Et c'est deux secondes de mieux. Étonnant entre deux manches qualifs puisque je suis le seul sur la feuille de chronos à avoir améliorer d'autant.

Ce sera donc de la 19è place sur la grille que je prendrai les deux départs du dimanche.
A 3 secondes des temps, nous continuons nos tests châssis, mais par manque de roulage nous bloquons et peu de solutions s'offrent à nous ce week end.

Première manche, pas de grandes solutions alors je préfère me poster en queue de peloton pour prendre des infos. Et pendant les premiers tours tout se passe comme prévu, puis le groupe explose sur un freinage raté d'un des pilotes.
Me voici donc lancer dans une longue course à me battre avec mon châssis mais surtout sur à me battre à essayer de le comprendre.

La seconde manche sera similaire à l'exception que de 19è, nous rapporterons les 2 points de la 14è place en seconde manche.
Nos deux premiers points de la saison et du tout nouveau team le JP motos Plein Gaz.
 
Le bilan du week end est plutôt positif.
De 6 secondes au Mans, nous avons resserrés les écarts avec les machines de tête à 3 secondes.
Vu notre niveau de préparation, cela ne peut que continuer dans cette voie, alors vivement les prochaines épreuves.



Publié dans pierrotlerat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

delphine 08/05/2008 22:13

courage Pierrot!! ta force tranquille t'aidera à avancer...et chapeau pour la course, j'ai entendu que tu t'es battu comme un guerrier..BRAVO