FSBK Magny Cours

Publié le par Pierrot Lerat Vanstaen

Journée d'essais décevante pour Pierrot.
Des conditions météo une nouvelle fois difficiles retardent le développement de notre R1 face à la concurrence.

"Après un gros orage durant la nuit c'est sur une piste séchante que ce sont lancés les pilotes SBK.
Toujours rapide dans ce genre de conditions, j'ai trouvé de bonnes sensations mais l'état de la piste ne nous a pas permis de vraiment avancer sur la mise au point du chassîs.
Un nouvel orage durant la pause du midi viendra détruire nos espoirs de rouler l'après midi dans de bonnes conditions.
Après simplement 5 tours, je dois me résigner à rentrer aux stands. La piste sèche trop vite pour les pneus pluies, et aucun réglage ne pourra être trouvé.
Si le plaisir est enfin bien présent au guidon, je suis très déçu de ne pas pouvoir évoluer plus rapidement dans nos réglages alors que dès demain matin, nous attaquerons les qualifications."


Essais qualificatifs et première course de cette 5º manche du championnat de France Superbike.

"Qualifications :
Comme on pouvait l'imaginer hier, les conditions météos du vendredi lors des essais nous ont fait à nouveau prendre du retard sur la concurrence.
Dès les premiers tours, sur la bases des courses précédentes, les autres teams et pilotes peuvent commencer un travail de mise au point pendant que nous tentons de comprendre notre moto.
A l'issue des qualifications, c'est simplement d'une 25è place que nous devrons nous contenter.
Si le travail réalisé est encourageant, cette place nous déçoit quelques peu.
Nous avons maintenant une base de réglages saine pour commencer à travailler, ... mais demain c'est les courses !!!

Warm up,
5 tours pour valider de nouvelles idées, et c'est 5 tours encourageants dans les chronos de nos qualifications.
Si cela ne nous permettra pas de gagner beaucoup de places en course, cela pourrait nous rapprocher de la concurrence.

1ère course,
Depuis la 6° ligne, je ne peux que bien partir.
Un bon départ, et je me retrouve dans le paquet avec au contact d'un bon groupe, le plaisir de pouvoir retrouver des copains de jeu.
Le plaisir est de courte durée, quand dans la première ligne droite je perds 4 places.
De rivaliser enfin avec des machines de devant nous montre vraiment que nous avons encore beaucoup de travail pour avoir une machine digne du championnat Superbike, et que notre mise au point trop stock est loin d'être suffisante.
16 tours de plaisir au guidon plus tard, je passe la ligne d'arrivée.
Un mélange de satisfaction, d'avoir une moto plus saine et avec laquelle je peux jouer, et de déception d'une 20° place encore trop loin des machines de devant.
Maintenant, on sait sur quoi on doit travailler.
Cette après midi la deuxième course nous permettra de confirmer nos impressions, et pour moi d'enregistrer encore de nouvelles infos.

Deuxième manche :
Nous n'avons pas possibilité tout de suite de trouver la grande solution pour la seconde manche.
Nous partirons donc comme en première manche dans le but d'accrocher le bon wagon et continuer de descendre nos chronos.
Je réalise à nouveau un bon départ et double pas mal de concurrents. je suis aux portes des 15 dès adélaïde.
Mais avant même le terme du premier tour, je me déporte pour tenter un nouveau dépassement et prend une grosse projection d'huile.
Devant moi, je remarque des pilotes qui font des grands signes. j'en fait de même.
Cela créait alors une incompréhension entre ceux qui ont vu et pris de l'huile et les autres pas forcement dans la même aspiration qui n'ont pas remarqué l'importante fumée qui se dégage d'une moto.
Pour éviter le peloton je dois tirer tout droit à une chicane. Je dois laisse repasser quelques concurrents.
J'ai perdu tout l'effort de mon départ.
Le temps de repasser quelques concurrents moins rapide et me voilà seul isolé le groupe ayant du coup explosé dès le premier tour.
Et devant moi, devinez ! C'est à nouveau ma cigogne.
Je pars à sa chasse ;) Le tour suivant, le panneautage m'apprend que je suis 16è !
Là, la motifvation n'est plus la même ! Si le rat mange la cigogne, je rentre avec un point.
3 tours plus tard, je suis dans sa roue, on se lance dans quelques petits dépassements, mais je vois bien que j'aurai du mal à résister. Dès que Bertrand est devant moi, la chaleur de ses gaz me fait surchauffer et mon moteur ne marche plus comme il devrait.
Je suis obligé de garder une distance pour essayer d'attendre une petite erreur de Bertrand.
A la mi course, je lache le rythme. En effet, suite à une chute devant nous, je suis maintenant 15è, et mon panneautage m'annonce 8 secondes d'avance.
De là, ma concentration en prend un coup. Un point si inespéré viendrait demarrer notre saison.
1 point c'est rien, mais ca redonnerait déjà le moral à toute l'équipe, à nos partenaires, je la jourrai petit joueur et assurerai cette place.
Nous rentrons ainsi de Magny Cours avec le point de la 15è place et une petite satisfaction.

Il va falloir mettre les bouchées double car il ne nous reste que 2 courses, pour montrer que nous sommes encore là et que ce n'est pas nos déboires de débuts de saison qui nous démotiveront.
   
photos : reboursier.net

Publié dans pierrotlerat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ggcox 21/07/2009 23:13

Sinon, c'était Vincent PHILIPPE (#2) qui aspergeait tous ces concurrents d'huile avant qu'on ne le fasse sortir !

Ggcox 21/07/2009 23:10

Bravo à toi pour ce premier point qui est mérité.Du boird de la piste, je ne pense pas que c'était "petit joueur" de conserver ce point, car il aurai fallu prendre des risque pour prendre une place de mieux.Merci de encore de l'accueil de l'ensemble de la structure, et content d'avoir être pu là pour ce 1er point qui je l'espère en annoncera beaucoup d'autres.

Trx 15 20/07/2009 21:13

Bravo à toi et ton équipe...ça va venir le top 10.Fais toi plaisir. 

delphine 20/07/2009 14:12

ça y est, tu es sur la bonne voie...la place que tu mérites ne saurait tarder!!!ggggaaazzzz